Médaille ordonnance Légion d'Honneur Officier
  • VERSO - Médaille ordonnance Légion d'Honneur Officier
  • Médaille ordonnance Légion d'Honneur Officier

Médaille ordonnance Légion d'Honneur Officier

11MD

RUBAN ROUGE

Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes extérieurs attribués apparaissent le 11 juillet 1804 : le petit aigle ou étoile d'argent est attribué aux légionnaires, l'aigle d'or ou étoile d'or est attribuée aux gradés (officiers, commandants, grand officiers).

Napoléon, devenu Empereur, choisit de représenter l'insigne sous forme d'étoile et non pas de croix, au contraire des autres insignes de l'Ancien Régime. Ce n'est qu'en 1816 que la hiérarchie de l'Ordre de la Légion d'Honneur prit sa structure définitive ; 3 grades : Chevalier, Officier, Commandeur ; 2 dignités : Grand Officier, Grand Croix. La Légion d'Honneur a survécu à tous les changements de régime, mais son attribution a été révisée sous le Général de Gaulle, afin de limiter le nombre de membres et d'éviter sa dévaloristaion. Aujourd'hui, son attribution est réservée aux mérites éminents.

99,90 €
TTC
Quantité

Description

Médaille ordonnance Légion d'Honneur Officier

Cet Ordre a été créé par le Général Bonaparte, le 19 mai 1802,
dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils.
La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués.
Les premiers signes extérieurs attribués apparaissent le 11 juillet 1804 : le petit aigle ou étoile d'argent est attribué aux légionnaires, l'aigle d'or ou étoile d'or est attribuée aux gradés (officiers, commandants, grand officiers).

Napoléon, devenu Empereur, choisit de représenter l'insigne sous forme d'étoile et non pas de croix, au contraire des autres insignes de l'Ancien Régime. Ce n'est qu'en 1816 que la hiérarchie de l'Ordre de la Légion d'Honneur prit sa structure définitive ; 3 grades : Chevalier, Officier, Commandeur ; 2 dignités : Grand Officier, Grand Croix. La Légion d'Honneur a survécu à tous les changements de régime, mais son attribution a été révisée sous le Général de Gaulle, afin de limiter le nombre de membres et d'éviter sa dévaloristaion. Aujourd'hui, son attribution est réservée aux mérites éminents.

BENEFICIAIRES

Les mérites éminents acquis au service de la Nation, soit à titre civil soit sous les armes. (Article 1er du Code de la Légion d'Honneur et de la Médaille Militaire, Décret n°62-14772 du 28 novembre 1962). Ceci concerne les citoyens français et les étrangers résidant en France, mais également les étrangers ne résidant pas en France.

CONDITION 

  • Conditions d'ancienneté
  • 20 ans de services publics ou 25 ans d'activités professionnelles assortis de mérites éminents pour le grade de chevalier
  • 8 ans d'ancienneté dans le grade de chevalier pour le grade d'officier
  • 5 ans d'ancienneté dans le grade d'officier pour le grade de commandeur
  • 3 ans d'ancienneté dans le grade de commandeur pour la dignité de grand officier
  • 3 ans d'ancienneté dans la dignité de grand officier pour le dignité de grand'croix

Les services exceptionnels nettement caractérisés peuvent dispenser des conditions normales d'admission et d'avancement, à condition de ne franchir aucun grade
Une promotion n'est possible que pour récompenser des mérites nouveaux.

et aussi

  • les étrangers ne résidant pas en France ne sont pas astreints aux règles de la hiérarchie des grades et dignités, ceux-ci leur étant attribués en considération de leur personnalité ou des services rendus.
  • les membres des Assemblées parlementaires ne peuvent être nommés ou promus dans l'Ordre (sauf pour faits de guerre).
  • les contrôleurs financiers ne peuvent être décorés au titre des ministères qu'ils contrôlent.
  • l'admission et l'avancement dans l'Ordre sont prononcés dans la limite de contingents fixés par décret du Président de la République pour une période de trois ans. Ces contingents sont répartis entre les différents ministres qui adressent les propositions au Grand Chancelier.

En règle générale, les dossiers sont examinés et présentés par le ministre responsable de l'activité professionnelle des candidats. Dans certains cas particuliers, une autre autorité en est chargée :

Le Grand Chancelier examine les dossiers des fonctionnaires retraités et des étrangers ayant servi dans l'Armée française

Le Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants s'occupe des Internés-Résistants, des Internés-Politiques, des Dépportés-Résistants, des Déportés-Politiques et des anciens combattants de 1914-1918

Le Ministre de la Défense est chargé de l'examen des dossiers des Déportés-Résistants et des mutilés de guerre

Le Ministre de l'Intérieur examine les dossiers des représentants des Cultes.

LA MEDAILLE

Le ruban et l'insigne : voir photo.
Au revers le médaillon porte deux drapeaux tricolores, aux hampes entrecroisées, avec la mention "Honneur et Patrie" et la date de création de l'Ordre "29 floréal An X".

L'insigne des commandeurs est de moitié plus grand que celui des chevaliers et officiers.
Pour les chevaliers, l'étoile et les boutons situés aux pointes, ainsi que la couronne sont de couleur argentée. Pour les officiers, ils sont de couleur dorée, le ruban comporte une rosette. L'insigne des commandeurs est suspendu à une cravate.
Les grands officiers porte la croix d'officier, mais également une plaque en argent sur le côté droit de la poitrine. Il s'agit d'une étoile à cinq rayons doubles diamantés et aux pointes boutonnées. Le centre représente l'effigie de la République, et la mention circulaire "République Française - Honneur et Patrie".
Les Grand'Croix portent la même plaque en vermeil sur le côté gauche de la poitrine. Leur croix de vermeil, du double de taille des deux premiers grades, se porte en écharpe, suspendue à un large ruban rouge qui passe sur l'épaule droite.

Le ruban de l'Ordre National de la Légion d'Honneur se porte avant toutes les autres décorations.

LE GRAND COLLIER

Il n'est porté que par le Président de la République, Grand Maître de l'Ordre. Après la proclamation du résultat officiel de l'élection par le Président du Conseil Constitutionnel, le Grand Chancelier prononce les paroles suivantes : "Monsieur le Président de la République, nous vous reconnaissons comme Grand Maître de l'Ordre National de la Légion d'Honneur". Il présente le collier au Président de la République, puis le collier est déposé au Musée National de la Légion d'Honneur.

LA FOURRAGERE

Elle est remise aux recrues lors de leur présentation à l'emblème de la formation. Le port de la fourragère n'est pas réservée aux régiments et unités décorés de la Légion d'Honneur, mais à ceux formant corps, cités à l'Ordre de l'Armée, suivant des calculs précis :

  • Fourragère de la Légion d'Honneur simple quand l'unité a été citée 6 à 8 fois.
  • Fourragères de la Légion d'Honneur et de la Croix de Guerre quand l'unité a été citée 9 à 11 fois
  • Fourragères de la Légion d'Honneur et de la Médaille Militaire, quand l'unité a été citée 12 à 14 fois
  • Fourragères de la Légion d'Honneur double quand l'unité a été citée 15 fois et plus

Les militaires ayant pris part aux faits de guerre visés dans les citations à l'Ordre qui ont valu au corps l'attribution de la fourragère en bénéficient à titre individuel et la conservent après affectation à une autre unité.

PROTOCOLE

Les candidats ne deviennent membres qu'après réception dans l'Ordre, en effet, il ne s'agit pas que d'une décoration, mais d'un ordre de Chevalerie. Les commandeurs, officiers et chevaliers sont reçus par un membre d'un grade au moins égal au leur, délégué par le Grand Chancelier. Les Grand'Croix et les grands officiers reçoivent leurs insignes des mains du Président de la République. Les militaires sont reçus au cours d'une prise d'armes.

Le remettant prononce les paroles suivantes : "Au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons (chevalier, officier, commandeur) de la Légion d'Honneur", ou "En vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous élevons à la dignité de (grand officier, grand'croix) de la Légion d'Honneur" dans le cas où les décorations sont remises par le Président de la République.

ORGANISATION DE L'ORDRE

-Le Grand Chancelier Il relève directement du Grand Maître, le Président de la République. Choisi parmi les grand'croix, il est désigné pour une période de 6 ans renouvelable. Il est de droit Chancelier de l'Ordre National du Mérite et gère la Médaille Militaire.

-Le Conseil de l'Ordre Présidé par le Grand Chancelier, il comprend 16 membres, dont 14 dignitaires ou commandeurs, un officier et un chevalier, nommés par le Grand Maître sur proposition du Grand Chancelier. Ses membres représentent un éventail de personnalités civiles et militaires, appartenant à toutes les activités représentatives de la société française. Le Conseil délibère sur les questions relatives au statut de l'Ordre, aux nominations et promotions, à la discipline.

Les grades se l'Ordre de la Légion d'Honneur sont décernés avec traitement aux personnes distinguées pour faits de guerre et aux militaires du service actif. Aujourd'hui n'ayant plus qu'un sens symbolique, ce traitement avait une importance significative au début du siècle et sous l'Empire, où il représentait une importante source de revenus.

Il existe des Maisons d'Education de la Légion d'Honneur qui accueillent les filles et éventuellement petites-fillles des membres de l'Ordre.

Les villes, emblèmes et collectivités peuvent également être décorées. 4 villes étrangères ont été honnorées : Liège, Belgrade, Luxembourg, Stalingrad.

Les promotions civiles annuelles ont lieu le 1er janvier, à Pâques et le 14 juillet. Les promotions militaires ont lieu généralement début juillet.

Détails du produit
11MD

Fiche technique

Médaille règlementaire
pour militaire ou ancien militaire
8 autres produits dans la même catégorie :

Référence: 10MDBE

Barrette sur épingle Légion d'Honneur Chevalier

RUBAN ROUGE - barrette dixmude Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes...

Prix 3,90 €

Référence: 11MDR

Médaille réduction Légion d'Honneur Officier

RUBAN ROUGE Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes extérieurs attribués...

Prix 38,30 €

Référence: 10MD

Médaille ordonnance Légion d'Honneur Chevalier

RUBAN ROUGE Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes extérieurs attribués...

Prix 69,90 €

Référence: 11MD

Barrette sur épingle Légion d'Honneur Officier - barrette dixmude

Barrette dixmude Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes extérieurs attribués...

Prix 11,00 €

Référence: 10MDX

Fixe ruban boutonnière Légion d'Honneur Chevalier

RUBAN ROUGE Se porte au revers du col de la veste civile Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués....

Prix 2,00 €

Référence: 11MD

Rosette boutonnière Légion d'Honneur Officier - sur pin's

Rosette ROUGE sur pin's se porte au revers du col de la veste civile Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont...

Prix 9,90 €

Référence: 10MDR

Médaille réduction Légion d'Honneur Chevalier

RUBAN ROUGE Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes extérieurs attribués...

Prix 22,20 €

Référence: 10MDXF

Ruban noeud boutonnière Femme Légion d'Honneur Chevalier - sur pin's

RUBAN ROUGE - noeud boutonnière Femme Cet Ordre a été créé par le Général BONAPARTE, le 19 mai 1802, dans le but de récompenser les militaires ainsi que les services et vertus civils. La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803. A cette époque les légionnaires n'ont pas d'insigne, mais des biens nationaux leur sont attribués. Les premiers signes...

Prix 7,80 €